Oliverius Weber

E Vicipaedia
Jump to navigation Jump to search
Olivier Weber, 2010
Olivier Weber dans les maquis afghans


Oliverius, vulgo Olivier Weber (natus die 12 Iunii 1958) est scriptor, legatus et relator belli Francicus. Anno 2011 operis Le Barbaresque gratia Praemium Amerigo Vespucci accepit.

Opera[recensere | fontem recensere]

  • Conrad, le voyageur de l'inquiétude (Flammarion-Arthaud, 2011)
  • Le Barbaresque (Flammarion, 2011)
  • J'aurai de l'or (Robert Laffont, 2008)
  • Le Tibet est-il une cause perdue? (Larousse, 2008)
  • La mort blanche (Albin Michel, 2007)
  • Sur les routes de la soie (cum Reza, Hoëbeke, 2007)
  • Kessel, le nomade éternel (Arthaud, 2006)
  • La bataille des anges (Albin Michel, 2006)
  • Le grand festin de l’Orient (Robert Laffont, 2004)
  • Routes de la soie (Mille et une nuits, 2004 - cum Samuel Douette)
  • Je suis de nulle part : sur les traces d’Ella Maillart (Éditions Payot, 2003)
  • Humanitaires (Le Félin, 2002)
  • La mémoire assassinée (Mille et Une Nuits, 2001)
  • Le faucon afghan : un voyage au pays des talibans (Robert Laffont, 2001)
  • On ne se tue pas pour une femme (Plon, 2000)
  • Chasseurs de dragons : voyage en Opiomie (Payot, 2000
  • Les enfants esclaves (Mille et une nuits, 1999)
  • Lucien Bodard, un aventurier dans le siècle (Plon, 1997)
  • La route de la drogue (Arléa, 1996
  • French doctors : L’épopée des hommes et des femmes qui ont inventé la médecine humanitaire (Robert Laffont, 1995)
  • Voyage au pays de toutes les Russies (Éditions Quai Voltaire, 1992)

Nexus externi[recensere | fontem recensere]

David's face Haec stipula ad scriptorem spectat. Amplifica, si potes!