Ludovicus Gruyer

E Vicipaedia
Jump to navigation Jump to search
Philosophus Ludovicus Gruyer, Belga (Lithographia Ioannis-Baptistae Madou)

Ludovicus Gruyer, natus Bruxellis die 15 Novembris 1778, mortuus ibidem caelebs 15 Octobris 1866, fuit philosophus natione Belga.

Fuit diu telonarius et in fine suae vitae sese dedit philosophiae.

Fuit socius Academiae Regiae scientiarum litterarumque Belgicae.

Primum miles fuit, et militavit ut bombardarius in exercitibus Napoleonis ab anno 1799.

Postea in administratione officium officiarii telonarii funxit.

Narbonae die 14 Februarii 1808, factus est francomurarius, et initiatus est in Logia Philadelphorum cuius factus est postea secretarius. Subiit initia Ritus Primitivi Narbonensis.

Rude donatus sese dedit philosophiae et edidit multos libros et scripta varia philosophica, intellectu dificillima.

Praecipua scripta[recensere | fontem recensere]

  • Notions préliminaires sur les propriétés générales des corps, anonyme 1822, et réimprimé l'année suivante sous le titre : Essai de philosophie physique, avec le nom de l'auteur.
  • Extraits de l'ouvrage de Laromiguière sur les facultés de l'âme, avec des remarques, 1823.
  • Mémoire sur l'espace et le temps, 1824.
  • Dissertation sur le mouvement, 1825 ;
  • Métaphysique de Descartes, 1832 et 1849.
  • Tablettes philosophiques, 1842 (Extraits de différents articles sur Maine de Biran, Garnier, P. Leroux, sur la liberté morale, sur les attributs de Dieu, le beau, le dynamisme, le spiritualisme de Krause, etc., les uns déjà imprimés, les autres encore inédits : voir l'Observateur du 17 novembre 1842, article de A. Baron)
  • Des causes conditionnelles et productrices des idées ou de l'enchaînement naturel des propriétés et des phénomènes de l'âme, 1844.
  • Principes de philosophie physique, 1845.
  • Méditations critiques (ou examen approfondi de plusieurs doctrines sur l'homme et sur Dieu), 1849.

Bibliographia[recensere | fontem recensere]

  • Alphonse Le Roy, notice sur Louis Gruyer, dans Biographie Nationale de Belgique, volumen 8.
  • 1867: Louis Joseph Alvin, Louis Gruyer, sa vie, ses écrits, ses correspondances, Bruxellis, Bruylant, 1867.