Disputatio:Provinciae Franciae ante annum 1790

E Vicipaedia
Jump to navigation Jump to search

La liste et la carte qui figurent dans cet article concernent en fait ce que la monarchie qualifiait de gouvernements. Il n'y avait pas, en effet, de définition officielle du mot province, qui n'était guère employé, sinon peut-être par l'Église au sens de provinces ecclésiastiques. Les lettres patentes de 1790, qui n'ont d'ailleurs pas grande signification puisqu'elles datent justement de la période où sont créés les départements, ne sont donc pas une source très fiable pour recenser toutes les portions du territoire français susceptibles d'être appelées provinces en français et donc provinciae en latin. Il serait donc plus sage de renommer ce paragraphe de l'article en employant un autre terme que "provincia" (j'avoue n'avoir pas, au moment où j'écris, d'idée d'équivalent latin de gouvernement). ThbdGrrd 09:16, 31 Iulii 2011 (UTC)

Quoniam cuncti tacent, verbo "gubernatio" usus sum... ThbdGrrd 17:45, 4 Augusti 2011 (UTC)
À la lecture de cartes du 17e et 18e siècles c'est bien le terme gubernatio qui semble avoir été en usage e.g.[1]. Je n'avais pas voulu questionner ce point plus que nécessaire dans le cadre de celui soulevé par l'utilisation de "regio" l'autre jour et m'étais contenté de laisser en bibliographie la référence sur Armand Brette, car vraiment, c'est tellement quellement que le terme province s'applique à ce qui touche à l'organisation des circonscriptions de la France d'ancien régime, lesquelles ne sont pas vraiment simples à expliquer. Est-ce une conséquence de la discussion sur "regio" ? En tous cas avez repris en main avec justesse cette page qui en avait besoin et vous en félicite. En passant, il me semble possible d'utiliser Balliviagium voire Baillagium pour Baillage, de même que Senescalatus voire Senescalagia pour Sénéchaussée.--Leonellus Pons 01:15, 7 Augusti 2011 (UTC)
Ne serait-il pas mieux de réunir les territoires qui n'étaient pas encore du royaume dans une section à cette fin ?