Carolus Ossola

E Vicipaedia
Jump to navigation Jump to search
Wikidata-logo.svg Carolus Ossola
Res apud Vicidata repertae:
Carolus Ossola: imago
Nativitas: 11 Martii 1946; Augusta Taurinorum
Patria: Italia

Memoria

Laurae: Feltrinelli Prize
Carlo Ossola (anno 2008)

Carolus Ossola (Italiane Carlo Maria Ossola, natus Taurini die 11 Martius 1946) est philologus Italicus. Ab anno 2000 est professor apud Collegium Franciae (cathedrae nomen : Littératures modernes de l’Europe néolatine).

Vita[recensere | fontem recensere]

Opera[recensere | fontem recensere]

Italiane
  • L’ambito della « letteratura religiosa » : « capriccio e moralita » ?, Florentiae, Olschki, 1971.
  • Autunno del Rinascimento : « Idea del Tempio » dell’arte nell’ultimo Cinquecento, Florentiae, Olschki, 1971.
  • « L’esperienza religiosa di Giuseppe Ungaretti : dall’"Allegria" al "sentimento del tempo" », Rivista di Storia e Letteratura religiosa, 8, 1972.
  • « Per una "persuasibile" retorica », Lettere italiane, 3, 1972, 1972.
  • Sospensione del tempo, in Enrico Castelli Gattinara di Zubiena (ed.), Il Simbolismo del tempo, Patavi, Cedam, 1973.
  • Tradizione e traduzione dell’« Evangelio di San Matteo » di Juan de Valdés, in Eresia e riforma nell'Italia del Cinquecento, Florentiae, Sansoni, 1974 (Biblioteca del Corpus Reformatorum Italicorum, Miscellanea I), p. 7-68.
  • Giuseppe Ungaretti, Mediolani, Mursia, 1975; ed. 2a, 1982.
  • « Apoteosi ed ossimoro : retorica della traslazione e retorica dell’unione nel viaggio mistico a Dio : testi italiani dei secoli 16e-17e », Rivista di storia e letteratura religiosa, 12, 1977, p. 47-103.
  • « Metrica e semantica in Giovanni Giudici : (nota su « Lo sfasamento ») », Metrica, I, 1, 1978, p. 240-259.
  • Edipo e ragion di stato : mitologie comparate, Florentiae, Olschki, 1982.
  • Lutero e Juan de Valdés : intorno alla formula Beneficio di Cristo, Vicetiae, Accademia olimpica, 1983.
  • Nei labirinti del beneficio di Cristo, Florentiae, Olschki, 1984.
  • La rosa profunda, Florentiae, Olschki, 1984.
  • « Li summarii », « li beneficii » e una « sposizione » nicodemita : Castelvetro in contesto, Lutetiae, Université de la Sorbonne nouvelle, 1985.
  • Figurazione retorica e interni letterari : salons e tableaux (secoli 16e-18e), Florentiae, Olschki, 1985.
  • Rassegna di testi e studi tra Manierismo e Barocco, Florentiae, Olschki, 1985.
  • Dal « Cortegiano » all’« Uomo di mondo » : storia di un libro e di un modello sociale, Taurini, Einaudi, 1987.
  • Figurato e rimosso : icone e interni del testo, Bononiae, Il Mulino, 1988.
  • Giacomo Zanella e la poesia della scienza, Vicetiae, Accademia Olimpica, 1994.
  • Giovanni Giudici : « L’anima e il nome », introd. a Giovanni Giudici, I versi della vita, ed. R. Zucco, Mediolani, Mondadori, 2000.
  • Dante, poeta del ’900, Edizioni de Il Sole 24 Ore, 2002.
  • Gli Angeli Custodi : storia e figure dell’ « Amico vero », Taurini, Einaudi Editore, 2004.
  • Le antiche memorie del Nulla, troisième édition augmentée d’un chapitre, Romae, Edizioni di Storia e Letteratura, 2007.
  • Mistici italiani dell’età moderna, cum Caroli Ossolae introductione et iconographia, Taurini, Einaudi, 2007.
  • Il Continente interiore, Venetiae, Marsilio, « I nodi », 2010 (pretium Cesare Pavese 2010[1]).
  • Introduzione alla Divina Commedia, Venetiae, Marsilio, « I nodi », 2012 (pretium De Sanctis 2012[2]).
  • Letteratura italiana : canone dei Classici, (cum Giacomo Jori), Taurini - Utet - 2012, 8 t.
  • Erasmo nel notturno d’Europa, Mediolani, Vita e Pensiero, 2015.
  • Italo Calvino : l’invisibile e il suo dove, Mediolani, Vita e Pensiero, 2016.
  • Ungaretti, poeta, Venetiae, Marsilio, 2016.
  • Viaggio a Maria, Romae, Salerno, 2016.
  • Europa ritrovata. Geografie e miti del vecchio continente, Mediolani, Vita e Pensiero, 2017.
  • Nel vivaio delle comete. Figure di un'Europa a venire, Venetiae, Marsilio, 2018.
Francogallice
  • Miroirs sans visage : du courtisan à l’homme de la rue, trad. Nicole Sels, Lutetiae, Seuil, 1997.
  • L’Instrument subtil (trad. Nadine Le Lirzin), praefatio in Roland Barthes, Le Plaisir du texte précédé de Variations sur l’écriture, Lutetiae, Seuil, 2000.
  • Figures de la lecture, in Id. et al., L’Œuvre et son ombre : que peut la littérature secondaire ?, Michel Zink (dir.), Lutetiae, Éditions de Fallois, 2002.
  • Éternel Présent (trad. Nadine Le Lirzin), introductio in Waldemar Deonna, ΕΥΩΔΙΑ : l’odeur suave des dieux et des élus, Taurini, Nino Aragno Editore, « Europa restituta », 2003.
  • L’Avenir de nos origines : le copiste et le prophète, trad. Nadine Le Lirzin, Gratianopolis, Jérôme Millon, 2004.
  • Pour un vocabulaire mystique au XVIIe siècle : séminaire du professeur Carlo Ossola [2000-2001], Taurini, Nino Aragno Editore, 2004.
  • Préface (trad. Nadine Le Lirzin), in Jacques Bénigne Bossuet, Sermon sur les Anges Gardiens, Lutetiae, Payot-Rivages, 2005.
  • Dante, poète européen (XIXe et XXe siècles) (trad. Nadine Le Lirzin), in Id. et al., De Florence à Venise : hommage à Christian Bec, cum François Livi, Lutetiae, Presses de l’Université Paris Sorbonne, « Jalons », 2006.
  • Psyché : de l’amour et de l’âme (trad. Nadine Le Lirzin), praefatio in Apulée, Éros et Psyché, trad. Nicolas Waquet, Lutetiae, Payot-Rivages, 2006.
  • Avant-propos et Présence de Pétrarque (trad. Nadine Le Lirzin), in Id. et al., Pétrarque et l’Europe, C. Ossola (dir.), Gratianopolis, Jérôme Millon, « Nomina », 2006.
  • Augustin au XVIIe siècle, actes du colloque 2004 au Collège de France organisé par C. Ossola, Florentiae, Olschki, 2007.
  • Les Raisons « en blanc » du baroque italien (trad. Nadine Le Lirzin), in Id. et al., République des Lettres - République des Arts : mélanges en l’honneur de Marc Fumaroli, ed. Christian Mouchel et Colette Nativel, Lutetiae, Droz, « Travaux d’humanisme et Renaissance », n° 445, 2008.
  • Leopardi : préludes et passions (trad. Nadine Le Lirzin), in Id. et al., La Conscience de soi de la poésie, Yves Bonnefoy (dir.), Colloques de la fondation Hugot du Collège de France (1993-2004), Lutetiae, Seuil, « Le Genre humain », n° 47, 2008.
  • Préface, in Augustin, Confessions portatives, Lutetiae, Payot-Rivages, 2009.
  • « Il les laissa vêtus de sa beauté », postfatio in Max Milner, Poésie et vie mystique chez saint Jean de la Croix, Lutetiae, Éditions du Félin, 2010.
  • « Seul en communion » (trad. Nadine Le Lirzin), praefatio in Dag Hammarskjöld, Jalons, trad. Carl Gustaf Bjurström et Philippe Dumaine, Lutetiae, Éditions du Félin, 2010.
  • En pure perte : le renoncement et le gratuit, trad. Nadine Le Lirzin, Lutetiae, Payot-Rivages, 2011.
  • « Seule la main qui efface / peut écrire le mot juste », in Id. et al., Des expériences intérieures pour quelles modernités ?, Julia Kristeva (dir.), Portus Namnetum, Éditions nouvelles Cécile Defaut, 2012.
  • À vif : la création et les signes, trad. Nadine Le Lirzin, Actes Sud / Imprimerie nationale, 2013.
  • « Être éclatant de blancheur » (trad. de Nadine Le Lirzin), praefatio in Charles de Foucauld, Déserts, Lutetiae, Payot-Rivages, 2013.
  • Le Continent intérieur, trad. Nadine Le Lirzin, Lutetiae, Éditions du Félin, 2013.
  • Erasme et l'Europe, trad. Nadine Le Lirzin, Lutetiae, Éditions du Félin, 2014.
  • L'automne de la Renaissance : idée du temple de l'art à la fin du Cinquecento, trad. Gérard Marino, praefatio Mario Praz, Lutetiae, Belles lettres, 2018.
  • Marie : une vie au-delà des siècles, trad. Olivier Chiquet, Lutetiae, Bayard, « Constellations », 2019.

Notae[recensere | fontem recensere]

  1. « Premio Pavese 2010 a Gad Lerner, Margherita Hack, Maria Luisa Spaziani, Carlo Ossola e Jacqueline Spaccini », Salone internazionale del libro di Torino, Taurini, 23 Augustus 2010 (Italiane).
  2. Premio De Sanctis 2012, Fondazione De Sanctis.

Nexus externi[recensere | fontem recensere]

Commons-logo.svg Vicimedia Communia plura habent quae ad Carolum Ossolam spectant.
David's face Haec stipula ad biographiam spectat. Amplifica, si potes!