Camillus Flammarion

E Vicipaedia
Salire ad: navigationem, quaerere
Camillus Flammarion
Flammarion cum uxore prima Sylvia Petiaux

Camillus Flammarion, vulgo Nicolas Camille Flammarion (natus apud Montigny-le-Roi die 26 Februarii 1842; mortuus in Juvisy-sur-Orge die 3 Iunii 1925), fuit astronomus Francicus et scriptor de rebus astronomicis, de planetis habitabilibus, de spiritualismo.

Anno 1858, studiis theologicis a patre suasis abiciens, in officinam longitudinum apud Observatorium Lutetiae receptus est; unde post quattuor annos, libro suo La pluralité des mondes habités ('De mundis multis habitatis') nuper divulgato, a directore Urbano Le Verrier dimissus est. Scriptoribus libelli Le Cosmos se adiunxit; ab anno 1865 editor scientificus diurni Le Siècle meruit.

Anno 1874, Sylviam Petiaux in matrimonium duxit; qua mortua anno 1919 rursus Gabriellam Renaudot duxit.

Familia Camilli Flammarion crebrius in nominibus rerum astronomicarum commemoratur. An uxor prima Sylvia Petiaux appellatione asteroidis 87 Sylviae indicatur, non liquet; uxori autem alterae Gabriellae Renaudot nomen 355 Gabriellae sine dubio alludit, sorori Berthe Martin-Flammarion appellatio 154 Berthae, nepti Zelia Martin appellatio 169 Zeliae. Asteroides 1021 Flammario, crater lunaris Flammarion et iuxta hoc Flammarion rima nomen astronomi ipsius celebrant.

Opera[recensere | fontem recensere]

"Universum" a Camillo Flammarion anno 1888 pictum
Dieu dans la nature a Camillo Flammarion scriptum
  • 1862 : La pluralité des mondes habités
  • 1863 : Les habitants de l’autre monde; révélations d’outre-tombe ... communications dictées par coups frappés et par l'écriture médiumnique au salon Mont-Thabor, médium mademoiselle Huet. Lutetiae: Ledoyen
  • 1864 : Les mondes imaginaires et les mondes réels
  • 1865 : Des forces naturelles inconnues; à propos des phénomènes produits par les frères Davenport et par les médiums en général. Étude critique par Hermès. Lutetiae: Didier
  • 1865 : Les mondes célestes
  • 1866-1880 : Études et lectures sur l’astronomie. 9 voll.
  • 1866 : Dieu dans la nature
  • 1870-1887 : Contemplations scientifiques 2 voll.
  • 1870 : Voyages aériens
  • 1871 : L’atmosphère
  • 1872 : Récits de l’infini, Lumen, histoire d’une comète
  • 1872 : Histoire du ciel
  • 1873 : Vie de Copernic
  • 1877 : Les Terres du ciel
  • 1877 : Atlas céleste
  • 1878 : Cartes de la Lune et de la planète Mars
  • 1878 : Catalogue des étoiles doubles en mouvement
  • 1879 : Astronomie sidérale
  • 1880 : Astronomie populaire
  • 1881 : Les étoiles et les curiosités du ciel
  • 1886 : Le monde avant la création de l’homme
  • 1886 : Dans le ciel et sur la Terre
  • 1886 : Les comètes, les étoiles et les planètes
  • 1889 : Uranie
  • 1892-1902 : Centralisation et discussion de toutes les observations faites sur Mars. 2 voll.
  • 1894 : La fin du monde
  • 1900 : L’inconnu et les problèmes psychiques, manifestations de mourants. Apparitions. Télépathie. Communications psychiques. Suggestion mentale. Vue à distance. Le monde des rêves. La divination de l’avenir. Lutetiae: E. Flammarion
  • 1901 : Les imperfections du calendrier
  • 1905 : Les phénomènes de la foudre
  • 1905 : L’atmosphère et les grands phénomènes de la nature
  • 1907 : Les forces naturelles inconnues
  • 1911 : Mémoires biographiques et philosophiques d’un astronome Textus
  • 1920-1922 : La mort et son mystère. 3 voll.
  • 1923 : Les maisons hantées: en marge de «La mort et son mystère»
  • 1923 : Discours présidentiel à la Society for Psychical Research, suivi d'Essais médiumniques
  • 2005 : Fantômes et sciences d’observation

Notae[recensere | fontem recensere]

Nexus externi[recensere | fontem recensere]

Commons-logo.svg Vicimedia Communia plura habent quae ad Camillus Flammarion spectant.

Bibliographia[recensere | fontem recensere]

  • Fabien Locher, Le Savant et la Tempête. Étudier l’atmosphère et prévoir le temps au XIXe siècle. Condate Redonum: Presses Universitaires de Rennes, 2008